Charbon végétal pour blanchir des dents

Le charbon végétal compte parmi les méthodes visant à se blanchir les dents. C’est une solution peu coûteuse qui fonctionne très bien pour détacher et blanchir les dents.  Mais les vertus thérapeutiques du charbon végétal sont depuis très longtemps reconnues, ainsi, pour tout savoir sur le charbon végétal et sur toutes ses propriétés, suivez le guide…

Le charbon végétal et ses propriétés

Le bois (bois de frêne ou de peuplier (Populus nigra , Populus pyramidalis) et des coquilles de noix calcinés à très haute température produisent donc le charbon végétal actif ou activé, d’une excellente qualité.

Le résultat offre une poudre noire et par le procédé d’une seconde calcination on obtient le charbon végétal activé.
Cette seconde calcination purifie la matière végétale tout en augmentant la porosité cela offre ainsi un charbon végétal très poreux qui devient donc un très puissant absorbant naturel.
Depuis très longtemps, les vertus naturelles du charbon végétal sont connues, elles sont thérapeutiques et réputées. Pour soigner les affections digestives, les diarrhées, les ballonnements, les maux intestinaux, les gastro-entérites et même les intoxications alimentaires, on recommande toujours de prendre du charbon végétal. On connait aussi ses vertus pour le blanchiment des dents, ce qui offre une solution simple et peu coûteuse.
Par sa capacité de porosité, le charbon végétal en son action d’absorption, sachant qu’il est capable d’absorber jusqu’à 100 fois son volume en gaz carbonique, fixe ainsi à sa surface les toxines, les microbes, les gaz qu’il rencontre.

Le charbon végétal, remède très efficace contre de nombreux maux

Les diarrhées, les troubles intestinaux, l’aérophagie, la dyspepsie, la mauvaise haleine, la colopathie, les intoxications alimentaires, les selles nauséabondes, les fermentations intestinales, et enfin il permet de blanchir les dents.
Par ailleurs pour lutter contre les formes d’intoxications causées par des métaux lourds comme le mercure ou le plomb de même contre les intoxications dues aux produits chimiques, le charbon végétal est également recommandé.
Le charbon végétal retient les substances nocives, le charbon végétal est également utilisé comme un filtre à eau ou filtre à système de ventilation dans l’industrie, il est présent également dans les filtres des cigarettes.

Aucune allergies n’est connue à la prise de charbon végétal, c’est un produit inoffensif, il ne provoque aucune carence en vitamines ou en minéraux, il peut juste provoquer une constipation c’est pourquoi il est conseillé de boire beaucoup d’eau lorsqu’on prend du charbon végétal.

Le charbon végétal d’un point de vue phytothérapie

Déjà utilisé dans l’antiquité, le charbon végétal est connu dans les textes d’Hippocrate et de Pline soit 400 ans avant J.-C, mais depuis plus longtemps encore, les égyptiens l’utilisaient notamment pour purifier l’eau.
Beaucoup plus tard, au XVIIIe siècle, on utilisait le charbon végétal pour purifier et décolorer des matières. Au XXe siècle, dans l’industrie, les systèmes de filtrations ont été améliorés grâce au charbon végétal.
Il est utilisé dans les hôpitaux pour lutter contre les empoisonnements, les intoxications, très fréquent dans les traitements en néphrologie, en gastro-entérologie, en cardiologie, en pédiatrie et également par les vétérinaires.

Description botanique du charbon végétal

On obtient le charbon végétal par carbonisation du bois de frêne ou de peuplier (Populus nigra, Populus pyramidalis) ou des coques de noix de coco. Celle-ci s'effectue à des températures élevées (600 à 900 °C), en l'absence totale d'air. Cette première étape est suivie d'une phase d'activation par nouvelle chauffe, aux mêmes températures, mais cette fois en ajoutant de l'air, de la vapeur d'eau et des gaz oxydants. Ce processus lui donne sa grande porosité. Il absorbe cent fois son volume en gaz.

A quel dosage peut-on utiliser le charbon végétal ?

Un gramme par jour est recommandé mais on peut prendre jusqu’à 100 grammes de charbon végétal par jour sans risque pour la santé. En cas d’insuffisance rénale ou d’un taux de cholestérol élevé 20 grammes par jour sont alors conseillés.
On peut prendre du charbon végétal sous forme de poudre, de gélules, de comprimés, de granules, mais pour le blanchiment des dents, la poudre est recommandée, il suffit après utilisation de toujours rincer avec abondance la bouche, il est possible de se laver les dents ensuite avec son dentifrice usuel.

Le charbon provoque parfois de la constipation de même que sous l’emprise du charbon végétal il n’est pas rare d’avoir des selles noires.

L’action du charbon végétal pour les dents ?

Pour blanchir les dents, on connaît également l’usage du charbon végétal, en effet et, paradoxalement il est conseillé de se noircir les dents pour pouvoir mieux les blanchir !

A base de charbon végétal il est tout à fait possible de faire son propre dentifrice pour des résultats efficaces avec un tout petit peu de patience et une bonne hygiène buccale.

On trouve le charbon végétal en poudre dans toutes les pharmacies, les parapharmacies et les magasins bio.

Vous pouvez utiliser la poudre directement sur vos dents et faire un brossage (de haut en bas, soit limite des dents du haut des gencives vers le bas) ce pas plus de deux fois par semaine et ensuite faire un bon rinçage à l’eau claire.

Mais le mieux est de créer votre propre dentifrice.

Par ailleurs, parce que cette méthode s’accommode particulièrement bien avec le charbon végétal, vous pouvez prendre l’habitude de pratiquer le Oil Pulling, soit le bain de bouche à l’huile, avec de l’huile de coco notamment à faire tous les matins avec une cuillère à café d’huile de coco et faire circuler cette huile pendant longtemps dans votre bouche avant de recracher le tout, comptez au moins 15 à 20 minutes de bain de bouche pour le temps, plus c’est long et plus c’est efficace !

L’astuce dentifrice au charbon végétal à faire soi-même

Pour un dentifrice blancheur, rien de mieux qu’un dentifrice à base d’argile et de charbon végétal. Quelques minutes suffisent pour préparer votre pâte à dentifrice.

Pour les ingrédients il vous faut :

  • de l’huile de coco (30 gr)
  • du bicarbonate de soude (2 gr)
  • de l’argile blanche (5g) attention à ne jamais utiliser l’argile avec un récipient en métal, une réaction ionique se produirait et enlèverait donc toutes les propriétés de votre argile, il faut le savoir !
  • du charbon végétal activé en poudre (5 gr)
  • de l’huile essentielle de menthe poivrée, (sept gouttes). 

Fabrication :

Il convient de faire fondre l’huile de coco et d’y ajouter dans l’ordre ci-dessus tous les ingrédients un à un. A l’aide d’un petit fouet bien fouetter la préparation et la mettre dans un petit pot stérile (en verre de préférence), la préparation est prête à l’emploi, avec une petite spatule, prélevez chaque jour un peu de cette pâte pour votre brossage de dents.

La préparation ne dure que trois minutes et vous pouvez conserver votre dentifrice au goût légèrement salé, à température ambiante pensant 4 à 6 mois.

Le charbon végétal, le petit plus à découvrir, il ne rentre pas dans le quotidien des personnes qui ignorent encore toutes les vertus thérapeutiques et blanchisseur de dents de cet ingrédient qui mérite ainsi largement de faire partie des produits de votre quotidien.

Pour une excellente hygiène buccale et pour avoir des dents plus blanches, optez pour le charbon végétal…